Élément architectural incontournable de Josselin, la Basilique Notre-Dame du Roncier fut fondée au XIème siècle. Plusieurs fois remaniée, elle reste un exemple du style gothique flamboyant de la fin du XVème siècle, conservant néanmoins quelques vestiges du sanctuaire roman primitif, notamment dans le carré du transept.

Au sein de la Basilique sont conservés les gisants d'Olivier de Clisson et de Marguerite de Rohan. La richesse des matériaux et la qualité de la sculpture témoignent de la puissance du couple sur le plan social et politique. 

L’origine du culte à Notre-Dame du Roncier

La légende veut qu’en 808, un laboureur qui cultive la terre, où se trouve maintenant l’église, trouve une statue de la Vierge dans les ronces. Celui-ci emporta la statue chez lui, mais elle revint sur le lieu de la découverte. L’événement se produisant à plusieurs reprises, l’évêque d’Aleth autorise qu’on lui rende un culte.  La fille du laboureur, aveugle de naissance, y recouvra la vue.  La nouvelle se répandit et, rapidement, les pèlerins accoururent. Des vitraux retracent cette découverte. 

Depuis plus de 1200 ans, Josselin accueille chaque année le 8 septembre le Grand Pardon de Notre-Dame du Roncier.

 

Prenez de la hauteur

Partez à l’ascension du clocher et découvrez Josselin et sa campagne environnante. Au terme des 138 marches demandant quelques efforts, la récompense tant attendue s’offre à vous : une vue imprenable sur son château, ses toits,  ses ruelles, et sur sa rivière l’Oust.

En accès libre du lundi 4 avril au samedi 29 octobre 2016  de 9h30 à 17h30, sauf pendant les heures de messe.

Histoire des orgues de la Basilique

Au XVIIème siècle, la paroisse Notre-Dame-du-Roncier signe un marché pour la construction de nouvelles orgues avec un facteur d'orgues reconnu : Pierre LE HELLOCO. Ce dernier également organiste, s’exécute et au bout de trois années livre l’instrument en 1677. Entretenu et restauré régulièrement, il traverse les siècles sans subir de transformation profonde. C’est après la deuxième intervention du facteur parisien P.M. Koenig, conduite de 1941 à 1949, qu’il est amené au silence en 1972. Classé Monument historique en 1973,  il ne revient à Josselin qu’en 1986 après maintes péripéties. La restauration à l’identique est assurée par les ateliers du facteur italien Barthélémy Formentelli. Le concert d’inauguration du 2 décembre 1990 met fin à deux années de travaux. Après vingt années de fonctionnement, l'instrument est entièrement nettoyé durant l'hiver 2010/2011. Véritable joyau du patrimoine, ces orgues résonnent sous les mains des organistes invités par les Amis de la Basilique pour le grand bonheur des mélomanes.

Des visites guidées de la Basilique Notre-Dame du Roncier sont proposées gratuitement en juillet et en août du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h.